« O PLANISFÉRIO DA IMPRENSA | Entrada | EU E O OUTRO »

maio 09, 2005

SIMONE VEIL: "SE O NÃO LEVAR A MELHOR, SERÁ UM RETROCESSO TERRÍVEL"

«Que répondez-vous aux partisans du non qui accusent la Constitution de "graver dans le marbre le libéralisme économique" ?

La partie III de la Constitution se borne à reprendre le texte des traités antérieurs. Ainsi les griefs faits à la Constitution d'être libérale en se référant à la libre circulation des personnes, des biens, des capitaux et des marchandises, ne sont pas fondés, ils visent un dispositif qui sont les principes mêmes du Marché commun. Ils ont été mis en oeuvre depuis plus de cinquante ans et nous ont permis d'avoir un espace unifié bénéfique pour tous, c'est dans le texte parce que c'est la reprise des textes antérieurs. Cette nécessité d'être unis s'impose encore davantage face à la puissance des Etats-Unis et des ambitions nouvelles d'Etats continents comme la Chine et l'Inde. Au demeurant, des références au plein emploi et au modèle social européen ont été incluses dans la nouvelle Constitution.»

Ler a entrevista completa aqui.

Publicado por Filipe Moura às maio 9, 2005 06:20 PM

Comentários

Having problems with an at-risk youth or a troubled teen? Maybe it's time you consider tough love measures. Boarding schools, group homes, teen juvenile boot camps and military schools are all options parents have used to to get their troubled teens back on track. Don't tolerate teen drug abuse another day. Send them off to a private military school where they can get the help they need.

http://www.able-militaryschools.com
">http://www.able-militaryschools.com
http://www.military-schools-advisor.com
http://www.military-schools-advisor.com

Publicado por: military schools em junho 12, 2005 03:52 AM